Mauritanie: début du dépouillement du référendum constitutionnel après une campagne houleuse

Les Mauritaniens ont voté samedi dans le calme lors d’un référendum constitutionnel prévoyant notamment la suppression du Sénat et que le président Mohamed Ould Abdel Aziz s’est dit convaincu de remporter “largement”, alors qu’une partie de l’opposition avait appelé au boycott du scrutin.

Les bureaux de vote ont fermé comme prévu à 19H00 heures (GMT et locales) et le dépouillement a été entamé dans la foulée dans de nombreux bureaux. Quelque 1,4 million de Mauritaniens étaient appelés à voter samedi pour ce référendum, dans ce vaste pays en grande partie désertique, limitrophe du Sénégal, du Mali, de l’Algérie et du Sahara occidental.

Les résultats sont attendus à partir de dimanche ou en début de semaine prochaine.

Contactée par l’AFP, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) n’a pas été en mesure de fournir de chiffres approximatifs du taux de participation, qui est le principal enjeu de cette élection, l’opposition radicale ayant appelé au boycott.

"Nous ne sommes pas capables de vous donner un taux de participation à ce stade; cependant (…) c’est une élection réussie", a estimé le directeur des opérations électorales de la Céni, Bedenna Ould Sidi.

A la mi-journée, une source proche de la Céni avait indiqué que la participation s’élevait à environ 20% dans la capitale Nouakchott et à 40% à l’intérieur du pays.

Une forte abstention serait revendiquée comme un succès par l’opposition radicale, qui a accusé vendredi le pouvoir de "préparer une fraude à grande échelle" et averti que des violences pourraient éclater, dont le pouvoir serait, selon elle, seul responsable.

Le vote s’est déroulé à l’issue d’une campagne houleuse émaillée de violences lors de manifestations de l’opposition.

M. Ould Abdel Aziz, 60 ans, qui a voté samedi matin dans un bureau de vote de Nouakchott, s’est dit convaincu que ces résultats seraient "largement en faveur" des amendements proposés par son régime.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite