Maroc: Mohamed Ouzzine élu nouveau secrétaire général du Mouvement populaire

M. Mohamed Ouzzine a été élu, samedi à Rabat, nouveau secrétaire général du Mouvement populaire (MP), à l’issue du 14ème congrès du parti.

Elu à la majorité, M. Ouzzine est en effet resté candidat unique après que son rival, Driss Zouini, n’a pas rempli les conditions de candidature à la direction du MP, prévues dans les statuts approuvés par le Congrès national du parti.

Conformément aux nouveaux statuts, l’acquisition de la qualité de membre au Bureau politique pendant deux mandats consécutifs est une condition de candidature au poste de secrétaire général.

De même, le secrétaire général sortant Mohand Laenser a été désigné président du MP, un poste qui a été rétabli en vertu des amendements apportés aux statuts du parti.

Dans une allocution suite à son élection, M. Ouzzine a exprimé sa gratitude aux congressistes pour la confiance placée en sa personne pour diriger le parti “à un moment où il s’engage dans une nouvelle étape dans le prolongement de l’édifice et les acquis cumulés grâce aux efforts des pères fondateurs”.

Le MP se lance dans une nouvelle orientation qui puise dans l’histoire de l’instance politique puisant dans les valeurs et les idées en faveur desquelles le parti a milité, annonçant qu’une nouvelle dynamique devra être enclenchée sous le signe de “la dignité”.

“Il est de mon devoir d’engager le parti dans une nouvelle étape empreinte d’action collective où tout le monde trouve son compte sans exclusive, afin d’interagir avec les propositions et les attentes de tous les militants. Une étape dont le maitre mot ne sera autre que la réhabilitation, tout en associant l’ensemble des militantes et militants à la définition de la voix à suivre vers la consécration du parti des institutions”, a-t-il relevé.

Selon M. Ouzzine, “il est temps de faire entendre la voix harakie qui aspire au renouveau et à exprimer librement ses opinions et ses idées”, soulignant son engagement à “respecter la différence et à la gérer en toute responsabilité et dans un esprit de concertation et de cohésion”.

“Notre conviction est claire et n’est nullement impactée par le changement des positions (..). Nous resterons une voix contre la marginalisation sous toutes ses formes”, a-t-il conclu.

Le 14e Congrès national du Parti du Mouvement populaire a adopté à l’unanimité les rapports politique et financier, ainsi que la plateforme politique et les statuts du parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite