Manifestations en Espagne : plus de 30 personnes déférées devant la justice

Trente cinq personnes, arrêtées mardi soir lors de la manifestation organisée devant le siège du Congrès des députés espagnol à Madrid, seront traduites mercredi et jeudi devant la justice, ont indiqué des sources policières espagnoles.

Les mis en cause, interpellés los de heurts avec la police antiémeute qui était chargée de la protection du parlement, seront poursuivis devant l’Audience nationale, la plus haute juridiction en Espagne, pour délit notamment d’atteinte aux institutions de l’Etat, en vertu du code pénal espagnol, selon des médias locaux.

Un total de 64 personnes, dont 27 agents de sécurité, ont été blessées lors des affrontements ayant éclaté quand les agents de sécurité ont tenté d’empêcher un groupe de manifestants de franchir un barrage dressé par la police pour interdire l’accès au congrès des députés, qui tenait en ces moments sa séance plénière.

La manifestation a été convoquée sous le slogan "encerclons le Congrès" par un collectif et des activistes en Espagne regroupés au sein de la "Coordination 25S" et de la plateforme "En Pie" pour revendiquer notamment la démission du gouvernement et protester contre la politique d’austérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite