Madonna dénonce la condamnation à la prison des “Pussy Riot

Madonna dénonce la condamnation à la prison des
Madonna a condamné samedi le verdict de deux ans de détention dans une colonie pénitentiaire infligé la veille par un tribunal russe aux trois membres du groupe "Pussy Riot" pour avoir participé à une prière punk dans la grande cathédrale de Moscou demandant à la Vierge de "chasser Poutine" du pouvoir.

"Je proteste contre ce verdict infligeant deux ans de détention aux ‘Pussy Riot’ pour une performance de 40 secondes exprimant leurs opinions politiques", a déclaré la chanteuse pop américaine dans un communiqué.

Madonna avait déjà apporté son soutien aux trois jeunes femmes du groupe après leur arrestation en se produisant récemment sur une scène moscovite avec l’inscription "Pussy Riot" tatouée dans le dos.

Pour elle, ce verdict est "trop sévère et, en fait, inhumain". "Elles ont déjà passé assez de temps derrière les barreaux. J’appelle tout le monde en Russie à permettre aux ‘Pussy Riot’ de recouvrer la liberté".

Parmi les autres personnalités du monde du spectacle qui ont manifesté en faveur du groupe russe figurent les Britanniques Sting et Paul McCartney.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite