Les explosions à Bangkok liées aux tensions “internationales” (source sécurité)

Les explosions à Bangkok, dans lesquelles un poseur de bombe iranien présumé a été grièvement blessé mardi, sont liées aux tensions "internationales", a indiqué mercredi un haut responsable des services de sécurité thaïlandais.

"L’incident survenu hier (mardi) a été provoqué par les actuelles tensions internationales de la politique mondiale", a estimé le général de police Wichean Potephosree, secrétaire général du Conseil national de sécurité.

"Cela ne s’est pas produit seulement en Thaïlande mais aussi ailleurs", a ajouté l’officier lors d’une conférence de presse.

Un individu en possession d’un passeport iranien a été blessé dans une série d’explosions aux circonstances encore très floues, mais qu’Israël a immédiatement liée aux attentats de lundi en Inde et en Géorgie, en accusant Téhéran.

L’homme a été touché aux jambes par un engin explosif qu’il a lancé sur la police, après deux autres explosions les minutes précédentes.

Un ressortissant iranien a été interpellé plus tard à l’aéroport international de Bangkok, mais les autorités n’ont pu confirmer avec certitude qu’il était lié à ces incidents.

Les autorités ne pouvaient pas mercredi définir quelles étaient les cibles de l’opération. Mais Tel-Aviv a immédiatement accusé le régime de Téhéran.

"La tentative d’attaque à Bangkok prouve une fois de plus que l’Iran et ses affidés continuent d’agir par les moyens du terrorisme, et les derniers attentats en sont un exemple", a affirmé le ministre israélien de la Défense Ehud Barak, selon un communiqué de son bureau.

La diplomatie américaine a pour sa part "condamné cette attaque" et exprimé son inquiétude quant à une "augmentation" des actes de violences dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite