Le Venezuela va dénoncer les USA à l’ONU pour la panne d’électricité

Le gouvernement du président Nicolas Maduro a annoncé vendredi qu’il allait fournir à l’ONU “des preuves” d’une responsabilité des Etats-Unis dans la gigantesque panne d’électricité qui a plongé le Venezuela dans le chaos.

Les autorités affirment qu’un sabotage a paralysé la plus importante centrale électrique du Venezuela, celle de Guri, dans le sud du pays. Le président Nicolas Maduro a accusé "l’impérialisme américain" de mener une "guerre électrique" contre le Venezuela, et plusieurs autres responsables ont eux aussi désigné Washington.

"Dans quelques jours viendra au Venezuela une délégation du bureau des droits de l’Homme de l’ONU, que dirige Michelle Bachelet, nous lui remettrons les preuves" d’une implication américaine, a déclaré le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez.lors d’une allocution diffusée à la télévision publique vénézuélienne.

Le Haut Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme a annoncé vendredi l’envoi d’une équipe de cinq personnes au Venezuela, afin de rencontrer notamment des "victimes de violations des droits humains".

Cette "mission technique préliminaire", qui se déroulera du 11 au 22 mars, est destinée à préparer une éventuelle visite de la Haut Commissaire, la Chilienne Michelle Bachelet, officiellement invitée par le gouvernement vénézuélien, a précisé un communiqué de son bureau.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite