Le réseau de l’attentat de Manchester quasi démantelé, 9 gardes à vue

La police britannique progressait rapidement dans son enquête sur l’attentat suicide de Manchester qui a fait 22 morts, avec le démantèlement d’une “bonne partie” du réseau jihadiste derrière l’attaque.

Une nouvelle arrestation a eu lieu vendredi soir, portant à neuf le nombre d’hommes en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’attentat suicide commis lundi soir à la sortie d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande et revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

La police a fait des progrès "immenses" dans l’enquête et continue à explorer des pistes "importantes", avait précisé dans l’après-midi Mark Rowley, le responsable de l’anti-terrorisme britannique, tout en annonçant que d’autres arrestations étaient "probables".

Avec afp

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite