Le Paraguay “n’avait jamais reconnu le soi-disant polisario” (Ilyas El Omari)

“La République du Paraguay n’avait jamais reconnu le soi-disant Polisario”, a soutenu, mercredi à Rabat, le secrétaire général adjoint du parti Authenticité et modernité (PAM), Ilyas El Omari, soulignant que le communiqué de la Chambre Haute du parlement paraguayen, jeudi dernier, “a coupé court à toute ambigüité au sujet de la question du Sahara”.

M. El Omari, qui intervenait lors d’une conférence de presse suite à la visite qu’a effectuée une délégation du PAM dans ce pays de l’Amérique latine, a relevé que le communiqué du sénateur Julio César Vel?zquez, président de la Chambre haute du parlement paraguayen "a coupé court à toute ambigüité au sujet de la question du Sahara", soulignant que "la République du Paraguay n’avait jamais reconnu l’Etat factice, n’entretenait aucune relation diplomatique avec le Polisario et n’en abrite pas la moindre représentation sur son territoire".

Il a, en ce sens, noté que M. César Vel?zquez a affirmé que le Paraguay, "qui considère la pseudo rasd comme une organisation séparatiste armée, a exprimé son appui à la légitimité internationale qui promeut le choix des négociations pour résoudre le conflit autour de la question du Sahara".

M. El Omari a, de même, indiqué que "cette nouvelle victoire diplomatique ne peut être attribuée au seul PAM. C’est une réalisation de tout un peuple, qui vient s’ajouter aux efforts de la diplomatie officielle".

Il a appelé, à cet égard, l’ensemble des autres partis politiques à emprunter la même voie pour tirer profit des relations d’amitié et de coopération les liant à leurs homologues partout dans le monde , "afin de faire prévaloir la justesse de notre cause nationale et faire face aux aberrations véhiculées par les adversaires de notre intégrité territoriale".

Une délégation du PAM, conduite par M. El Omari, avait effectué, la semaine dernière, une visite au Paraguay, où elle a tenu des rencontres et des réunions avec des responsables de haut niveau. Outre M. César Vel?zquez, la délégation du PAM a eu des entretiens avec le président du parlement, le ministre de l’agriculture, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et le président de la Commission des relations extérieurs à la Chambre haute.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite