Le musicien Ibrahim Maalouf, accusé d’atteinte sexuelle sur mineure, a été entendu par la police

Selon “Le Parisien”, le musicien franco-libanais aurait, en 2013, échangé un baiser et envoyé un texto à caractère érotique à une jeune fille de 14 ans au moment des faits.

Une collégienne de troisième vient effectuer un stage dans le studio d’enregistrement d’Ibrahim Maalouf. Tout se passe bien jusqu’à un baiser échangé sur la voie publique entre l’artiste et l’adolescente.

S’ensuivent des conversations par SMS, et arrive ce texto où Ibrahim Maalouf demande à la collégienne de lui envoyer une photo d’elle nue, ce qu’elle ne fera pas. Les parents de la jeune fille, qui tombent sur le message, décident de porter plainte en janvier 2016.

Ibrahim Maalouf a immédiatement reconnu le baiser – et selon le journal, la police disposerait du texto. Une source proche du dossier a indiqué au Parisien qu’il n’avait pas cherché à minimiser les faits, bien qu’il n’explique pas son comportement.

Le musicien demande pardon. De tels faits peuvent être sanctionnés d’une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite