Le Maroc, un “exemple” à suivre en matière de réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (Zukang)

Le Maroc est "un exemple" à suivre en matière de réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a souligné le Secrétaire général adjoint aux Affaires économiques et sociales à l’ONU, M. Sha Zukang, se disant "fier" des performances du Royaume.

"Le Maroc a donné l’exemple de la capacité, de la volonté politique et des stratégies gouvernementales à déterminer l’importance et la cadence rapide des progrès" en matière des OMD, a indiqué à la MAP ce responsable onusien en marge d’une rencontre organisée lundi au siège de l’ONU, sous le thème "OMD, moteur et finalité de la croissance et du développement".

Pour M. Zukang, les exemples de réussite du Maroc donnent la mesure de l’importance du développement durable. "En menant des politiques environnementales, sociales et économiques, dans le cadre d’une approche cohérente, équilibrée et intégrée", le Royaume "a réussi là où les autres ont échoué".

Ainsi, l’une des "prochaines missions clé pour le système des Nations-Unies sera de travailler avec les gouvernements en vue de multiplier les expériences et les succès, comme ceux réalisés par le Maroc", a dit encore ce responsable onusien.

"En ma qualité de Secrétaire général de la Conférence de l’ONU sur le développement durable, connue sous le nom de RIO+ 20, je demanderai à mes collègues à l’ONU de mettre au point une étude de cas sur les réalisations du Maroc dans le domaine des OMD et d’en tirer des leçons", a poursuivi M. Zukang

"Nous pouvons tous être fiers des réalisations du Maroc", s’est-il réjoui, notant qu’en moins d’une décennie, le Royaume a réduit presque de moitié l’extrême pauvreté, dont le taux est passé de 6,7 % à environ 3,6 %.

Les réalisations dans le domaine de l’éducation sont également "remarquables", a relevé, M. Zukang, faisant observer que près de 90 % des enfants bénéficient actuellement de l’enseignement primaire. "Il y a deux décennies, seulement 50 % des enfants avaient la chance de se rendre à l’école", rappelle-t-il dans ce sens.

Le Maroc a également accompli des "progrès encourageants" en matière de réduction de la mortalité infantile grâce notamment au programme de vaccination mais aussi dans le domaine de la mortalité maternelle à la faveur de l’extension de la couverture médicale et des soins prénataux, poursuit-il.

Concernant l’OMD 7 (préservation de l’environnement), le Maroc a adopté des mesures "à long terme", relève-t-il, expliquant que le Maroc a crée 10 parcs nationaux et 154 sites pour protéger les ressources biologiques et écologiques.

A maintes reprises, le Maroc a eu le soutien de la communauté internationale, y compris des pays membres de l’OCDE (Organisation de Coopération et développement économiques) et des organisations des Nations unies.

Le Maroc est devenu un acteur majeur dans l’économie africaine. Il est la cinquième économie en termes du PIB, souligne-t-il, ajoutant que les mesures de réforme introduites par le gouvernement ont conduit à une croissance annuelle stable de 4 à 5 pc au cours de la dernière décennie.

Organisée sous le thème "OMD, moteur et finalité de la croissance et du développement", la rencontre a réuni notamment le Haut commissaire au Plan, M. Ahmed Lahlimi, la ministre du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité, Mme Nouzha Skalli, le Directeur général de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), M. Pascal Lamy, le président de la Banque africaine pour le développement (BAD), M. Donald Kaberuka, le directeur du Centre international pour les études stratégiques, M. Simon Serfaty et l’expert William Zartman de l’université Johns Hopkins.

Source MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite