Le Mali s’attend à une augmentation de sa production d’or en 2016

La production d’or au Mali devrait passer de 50,5 tonnes en 2015 à 52,9 tonnes en 2016, du fait du démarrage des activités de nouvelles mines, a-t-on appris auprès du ministère des Mines.

Cette augmentation sera favorisée par une reprise envisageable des activités à la mine” Wassoul’Or” qui devrait produire, à elle seule, 5,48 tonnes, tandis que les mines détenues par ‘Randgold Resources” à Loulo et Gounkoto prévoient une production cumulée de 21,8 tonnes en 2016, selon le chef de la division Extraction des mines au ministère, Karim Berthé.

La mine Syama de ‘Resolute Mining” et la mine Tabokoto d’Endeavour Mining tablent, quant à elles, sur des productions respectives de 7,45 tonnes et 5,5 tonnes, a souligné M. Berth, cité par des médias.

De même source on précise que la mine d’or Morila poursuivra son activité jusqu’à 2019, après que ses réserves se sont révélées plus grandes que prévu.

La production des mines industrielles devrait atteindre, pour sa part, cette année 48,9 T, dont 4 T provenant de mines artisanales.

Par ailleurs, les autorités maliennes demeurent toujours inquiètes quant à la chute du prix de l’or qui ralentit l’industrie. ‘Cette année, nous craignons que le prix de l’or ait du mal à se redresser. Cela engendre des problèmes techniques, et il n’est pas exclu que ceux-ci perturbent les prévisions”, a souligné M. Berthé.

Le Mali est le troisième plus grand producteur d’or en Afrique subsaharienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite