Le Hezbollah affirme qu’il va rester en Syrie “jusqu’à nouvel ordre”

Le chef du mouvement chiite libanais Hezbollah, allié du régime de Damas, a assuré mercredi que son organisation allait rester en Syrie "jusqu’à nouvel ordre", malgré le "calme" sur les lignes de fronts du pays ravagé par la guerre.

"Nous allons rester là-bas même après l’accord d’Idleb, et le calme à Idleb", a martelé Hassan Nasrallah, évoquant lors d’une allocution télévisée l’initiative russo-turque concernant l’ultime grand bastion insurgé de Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite