Le dernier rapport de “Reporters sans frontières” sur le Maroc est “inéquitable” (El Khalfi)

Le dernier rapport de l’organisation “Reporters sans frontières” (RSF) sur la réalité de la liberté de la presse au Maroc est “inéquitable” et manque d’une vision “équilibrée et précise”, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Répondant à une question des journalistes à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, M. El Khalfi a qualifié ce rapport d’"inéquitable", car il ne prend pas en considération nombre de mesures prises par le Maroc.

Le ministre a exprimé son étonnement quant au classement dans ce rapport de certains pays ayant connu des événements terribles dans rangs mieux que le Maroc, et ce "malgré les observations et les critiques qui peuvent être adressées à notre pays".

Il y a de réelles problématiques au niveau des données et de la méthodologie adoptée par l’organisation "Reporters sans frontières" et aussi au niveau de la vision équilibrée et précise, a fait noter M. El Khalfi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite