Le complexe solaire Noor, le “meilleur exemple de la complémentarité économique entre le Maroc et l’Espagne” (Margallo)

La première centrale du complexe solaire “Noor-Ouarzazate”, inauguré jeudi à Ouarzazate par le roi Mohammed VI, représente “le meilleur exemple de la coopération et la complémentarité économiques entre le Maroc et l’Espagne”, a déclaré le chef de la diplomatie espagnole, José Manuel Garcia-Margallo.

Ce mégaprojet, à la réalisation duquel ont contribué des entreprises espagnoles, illustre aussi l’engagement international en faveur des énergies renouvelables, a affirmé M. Garcia-Margallo qui a pris part à cette cérémonie.

Evoquant le plan ambitieux du Royaume en matière d’énergies renouvelables, le ministre a indiqué dans des déclarations rapportées par l’agence EFE que le pays ibérique tient à être présent aux côtés du Maroc dans la mise en œuvre de ce chantier d’envergure.

Rappelant que l’Espagne est le premier partenaire commercial du Maroc, il a relevé que l’objectif des grandes entreprises de son pays consiste à prendre part à la réalisation des grands projets à forte valeur technologique initiés par le Royaume.

Le lancement de la première centrale du complexe solaire "Noor-Ouarzazate", baptisée "Noor I", a été suivi du lancement officiel des travaux de réalisation de la deuxième et de la troisième centrales de ce mégaprojet (Noor II et Noor III).

"Noor Ouarzazate", le premier projet d’énergie solaire piloté par l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), est le plus grand complexe énergétique au Monde avec une capacité totale de 580 MW.

Etendu sur plus de 3.000 hectares, "Noor Ouarzazate" est constitué de quatre centrales solaires multi-technologiques, développées dans le respect total des normes internationales, tant au niveau technologique qu’environnemental, et associées à une plateforme de recherche et développement qui s’étend sur plus de 150 hectares.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite