Le commandant de l’Africom à Alger : “il n’y aura pas de présence militaire américaine au nord du Mali”

Le commandant de l
Le commandant en chef du commandement des forces armées américaines en Afrique (AFRICOM), le général Carter F. Ham, a réaffirmé, dimanche à Alger, qu’"il n’y aura pas de présence militaire américaine au nord du Mali", ajoutant que son pays évaluera la manière d’aider Bamako, à la lumière des décisions du Conseil du sécurité sur ce pays.

"La seule alternative (pour régler la situation dans le nord du Mali) qui ne pourra pas exister c’est bien la présence militaire américaine au Mali", a précisé le général F. Ham lors d’une conférence de presse tenue ce dimanche au siège de l’ambassade US à Alger.

La situation dans le nord du Mali "ne peut être résolue que d’une manière politique ou diplomatique", a souligné le général US, notant qu’il y a plusieurs défis à relever dans le nord du pays, dont "l’absence d’une force légitime", "la nécessité de faire face aux préoccupations de la population dans le nord du Mali" et "la présence des groupe terroristes dans la région qui rend la situation encore pire".

La résolution de cette situation "doit se faire par le Mali lui-même et les acteurs régionaux", a notamment ajouté le général Ham en visite à Alger où il a eu des entretiens avec des officiels algériens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite