La sonde russe Phobos-Grunt est “perdue”

La sonde russe Phobos-Grunt lancée mardi et qui avait échoué à prendre sa trajectoire vers Mars peut être considérée comme "perdue", les efforts pour en reprendre le contrôle à distance ayant échoué, a indiqué une source du secteur spatial à l’agence Interfax.

"Toutes les tentatives de recevoir des données télémétriques de Phobos-Grunt et d’activer son système de commande ont échoué. On peut considérer la sonde comme perdue", a déclaré cette source samedi. Une autre source du secteur, citée par Ria Novosti, a confirmé que toutes les tentatives d’entrer en relation avec la sonde avaient échoué, mais a estimé qu’il était trop tôt pour la considérer comme perdue, des efforts étant encore entrepris.

"Ce n’est qu’au moment où la sonde entrera dans les couches denses de l’atmosphère que l’on pourra l’enterrer", a dit cette source. Selon la source d’Interfax cependant, l’Agence spatiale russe va faire état officiellement de cet échec dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite