La “Déclaration de Tanger” et l’exigence d’un nouvel ordre mondial

Le Forum MEdays 2012 a clôturé samedi ses travaux dans la ville de Tange, par l’adoption de la “Déclaration de Tanger” avec comme thème transversal « le Sud, exigence d’un nouvel ordre mondial ». Le contexte politique dans la région MENA et le Sahel est au centre de cette déclaration.

La
Construire une nouvelle architecture de la sécurité globale basée sur les principes de coopération régionale et de mutualisation des moyens de défense est l’une des fortes recommandations de la « Déclaration de Tanger ».

S’agissant de la crise du Sahel, Elle incite la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à prendre le leadership dans la résolution de la crise malienne, en appelant l’ensemble des pays de la région, y compris les pays du Maghreb, et les grandes puissances internationales à soutenir logistiquement la CEDEAO, afin que l’Etat malien puisse préserver son intégrité territoriale et lutter contre les menaces terroristes et mafieuses.

Concernant la situation dans la région du Proche-Orient, suite aux bombardements israéliens sur la bande de Gaza, la Déclaration de Tanger recommande de soutenir plus que jamais la demande d’élévation de la Palestine au statut d’Etat non membre de l’ONU, à travers le vote de l’Assemblée générale prévu le 29 novembre prochain.

Tout en condamnant le recours à la force au Proche-Orient et les bombardements sanglants et disproportionnés d’Israël à l’encontre du peuple palestinien, le MEDays 2012 appelle aussi la communauté internationale à œuvrer sans relâche au retour de la trêve dans l’intérêt des populations et au règlement du conflit israélo-arabe dans le cadre de la légalité internationale sur la base d’une solution à deux Etats souverains et d’un retour aux frontières de 1967.

En perspective de la prochaine réunion du Groupe des amis de la Syrie, prévue au Maroc, en décembre 2012, la déclaration de Tanger appelle à soutenir les efforts de médiation de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU afin d’assurer la protection de la population civile syrienne contre les violences perpétrées par les deux camps. Elle recommande aussi d’œuvrer pour l’unité de l’opposition syrienne autour du Comité de l’initiative nationale syrienne, qui doit rassembler l’ensemble des composantes de la société syrienne afin de préparer au mieux la transition.

Concernant la gouvernance au sein des institutions internationales, les MEDays 2012 recommande d’améliorer la représentativité des pays émergents dans les institutions internationales et de militer pour la création du Groupe de coordination financière et économique proposé par la Banque mondiale, réunissant les ministres des finances de l’Arabie Saoudite, du Brésil, de la Chine, de l’Inde, du Mexique, de la Russie, des pays du G77 et de membres non permanents.

Isl appellent aussi la communauté internationale, en particulier la Ligue Arabe, l’Union européenne et les Etats-Unis, à encourager toute initiative visant à relancer l’intégration maghrébine, se matérialisant par la tenue du Sommet des cinq chefs d’Etats du Grand Maghreb et la réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et le Maroc.

Près de 200 personnalités, Chefs d’États et de gouvernements, leaders politiques et économiques, dirigeants d’organisations internationales, ou représentants des ONG, ont pris part au forum du 14 au 17 novembre dans la ville du détroit.

Les débats se sont articulés sur des thèmes clés liés à la conjoncture régionale et internationale. Un regard particulier a été porté par le forum sur l’émergence d’une croissance économique des pays du Sud qui va de pair avec une politique extérieure de plus en plus active.

Des mouvements et puissances de pouvoir en faveur de l’Asie, l’Amérique Latine et en Afrique présentent des fissures dans le statut des pays du Nord, poussant les grandes puissances à repenser leur approche de la géopolitique et des relations Internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite