La CPI accepte que Saïf al Islam soit jugé à Tripoli-ministre libyen

La Cour pénale internationale (CPI) a donné son feu vert pour que Saïf al Islam, l’un des fils du dirigeant déchu Mouammar Kadhafi, soit jugé en Libye, a déclaré lundi le ministre libyen de la Justice.

"La Libye s’est adressée vendredi à la CPI pour que Saïf soit jugé devant un tribunal libyen. La CPI a accepté", a déclaré Ali Khalifa Achour à Reuters.

La CPI, dont le siège se trouve à La Haye, avait émis un mandat d’arrêt contre Saïf al Islam et d’autres responsables libyens accusés d’implication dans les massacres d’opposants lors du soulèvement qui a renversé le guide fin août.

Lors de la capture de Saïf al Islam en novembre, les nouvelles autorités libyennes avaient dit vouloir le juger dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite