La colonisation israélienne bloque le processus de paix (Moscou)

a colonisation israélienne dans les territoires occupés bloque le processus de paix palestino-israélien, a déclaré jeudi la diplomatie russe, en commentant le "feu vert" donné par la municipalité de Jérusalem à la construction de 69 logements dans la colonie de Har Homa, située à Al Qods-est occupé.

"Moscou a accueilli cette information avec une profonde préoccupation, la construction dans les territoires occupés étant interdite par les normes du droit international ( ). Ce genre de démarches unilatérales est contreproductive et ne contribue guère à l’instauration d’une atmosphère propice à la reprise d’un processus politique", indique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

"Toutes les questions du statut définitif des Territoires palestiniens, y compris celles de l’avenir de Jérusalem et des colonies de peuplement juives, doivent être réglées par le biais des négociations palestino-israéliennes", précise la même source.

Les dernières négociations directes entre Palestiniens et Israéliens ont été suspendues en septembre 2010. La direction palestinienne conditionne la reprise des négociations de paix à un gel total de la colonisation et au respect des références du processus de paix notamment le retour des forces d’occupation aux lignes de juin 1967.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite