L’organisation de la visite de M. Benkirane en France “sera décidée d’un commun accord entre les deux Premiers ministres”

L’organisation d’une visite en France de M. Abdelillah Benkirane "sera décidée d’un commun accord entre les deux Premiers ministres" marocain et français, a déclaré lundi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

"Lors d’un entretien téléphonique avec son homologue marocain à l’occasion de sa nomination, M. François Fillon avait invité M. Abdelillah Benkirane à se rendre en France", a rappelé M. Bernard Valéro en réponse à une question relative à cette viste, soulignant que les "relations avec le Maroc sont très étroites".

De sources diplomatiques, Abdelilah Benkirane a décidé de se rendre en France où il sera reçu par le président français Nicolas Sarkozy dans les prochains jours.

François Fillon avait appelé fin décembre le nouveau premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane, chef du parti islamiste modéré Justice et développement, pour le féliciter et l’assurer que Paris serait aux côtés de Rabat pour l’"accompagner sur la voie du développement et du progrès".

"Dans la nouvelle phase qui s’ouvre, François Fillon avait assuré à M. Benkirane que le gouvernement français souhaitait travailler en confiance et en partenariat avec le gouvernement marocain". "La France sera pleinement aux côtés du Maroc et des Marocains pour l’accompagner sur la voie du développement et du progrès", avait-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite