L’Etat gabonais porte plainte contre le journaliste français Pierre Péan

L’Etat gabonais a porté plainte en France contre le journaliste français Pierre Péan pour ses “propos gravement diffamatoires”, selon Libreville, dans son dernier ouvrage “Nouvelles affaires africaines”, selon un communiqué de l’ambassade du Gabon à Paris reçu lundi par l’AFP.

"La République gabonaise ne peut accepter les propos gravement diffamatoires et totalement faux tenus par Pierre Péan dans cet ouvrage", dénonce le communiqué, accusant l’auteur de "profonde malveillance".

"En raison de la gravité de ces actes, les autorités gabonaises ont saisi les juridictions françaises compétentes", ajoute le texte, sans préciser le motif de la plainte qui vise également l’éditeur du livre.

Dans son dernier ouvrage, récemment sorti en librairie, le journaliste français accuse notamment le président gabonais Ali Bongo Ondimba d’avoir falsifié de nombreux documents, de son acte de naissance à ses diplômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite