L’autorité palestinienne “prête à établir un Etat fonctionnel et viable” (Fabius)

L’Autorité nationale palestinienne est "prête à établir un Etat fonctionnel et viable", a affirmé jeudi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à l’occasion de la signature d’une convention d’aide budgétaire avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

"Cette aide est le signe de la confiance que nous accordons à l’Autorité palestinienne dans son remarquable travail de réformes et de transparence depuis 2007", a-t-il déclaré à l’issue de cette cérémonie de signature.

"Les résultats obtenus permettent aujourd’hui d’affirmer que l’Autorité palestinienne est prête à établir un Etat fonctionnel et viable, comme l’ont à juste titre souligné les organisations financières internationales et la communauté des bailleurs", a ajouté M. Fabius.

La convention signée jeudi va permettre le transfert dans les jours à venir de dix millions d’euros à l’Autorité palestinienne. Il s’agit là de la première tranche de l’aide budgétaire française au titre de 2012.

Les deux parties sont convenues qu’une partie de cette première tranche serait affectée à des priorités de l’Autorité palestinienne à Jérusalem-Est et en zone C.

Selon le ministre, avec cette contribution, la France aura versé 105 millions d’euros à l’Autorité palestinienne pour la seule aide budgétaire depuis la conférence internationale des donateurs pour l’Etat palestinien organisée à Paris en décembre 2007.

La France "n’a cessé de soutenir le travail mené par le président Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad", a affirmé le chef de la diplomatie française, ajoutant qu’elle "entend poursuivre son appui budgétaire à la consolidation des institutions palestiniennes".

Il a rappelé que la France met en oeuvre de nombreux projets de développement en Cisjordanie et à Gaza, via l’Agence française de développement (88 millions d’euros depuis la conférence des donateurs) et l’action de coopération de son Consulat général à Jérusalem.

M. Fabius a saisi cette occasion pour "appeler de nouveau l’ensemble des donateurs, à faire davantage pour soutenir l’Autorité palestinienne, à l’heure où celle-ci connaît une situation financière très délicate".

"Israël doit également faire plus pour aider l’Autorité palestinienne en permettant à celle-ci d’augmenter ses recettes propres et de diminuer ainsi sa dépendance vis-à-vis de l’aide extérieure, et en levant les contraintes existantes au développement économique palestinien, tant en Cisjordanie qu’à Gaza", a-t-il insisté.

Le président Mahmoud Abbas effectue à partir de jeudi une visite officielle de deux jours en France, au cours de laquelle il s’entretiendra aussi vendredi avec le Président François Hollande et le chef de son gouvernement Jean-Marc Ayrault.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite