L’Allemagne se dote d’un président “anti-Trump”

L’Allemagne doit désigner dimanche comme chef d’Etat son ancien chef de la diplomatie Frank-Walter Steinmeier, déjà présenté par la presse comme un “anti-Trump” après avoir multiplié les critiques à l’égard du président américain.

La fonction de président en Allemagne est surtout honorifique, le pouvoir restant entre les mains du chef du gouvernement et du Parlement. Mais elle a valeur d’autorité morale du pays.

Chevelure d’un blanc immaculé et lunettes cerclées lui donnant des allures d’éternel étudiant, le responsable social-démocrate doit être élu en milieu de journée par une assemblée de 1.260 grands électeurs issus des deux chambres du Parlement, celle des députés et celles des Etats-régions allemands.

A 61 ans, Frank-Walter Steinmeier est assuré de la victoire. Il est soutenu par son parti, le SPD, et par les démocrates-chrétiens de la chancelière Angela Merkel, alliés au sein de la coalition gouvernementale et qui disposent de la majorité des voix.

Avec afp

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite