Israël expulse une partie des membres de la flottille arraisonnée

Israël expulse une partie des membres de la flottille arraisonnée
Les autorités israéliennes ont commencé samedi à expulser les militants pro-palestiniens interceptés en mer, la veille, à bord de deux bateaux cherchant à forcer le blocus de la bande de Gaza.

La marine israélienne a abordé vendredi deux bateaux, un canadien et un irlandais, partis de Turquie avec à leur bord 27 militants et des équipements médicaux à destination de Gaza, sous blocus israélien depuis la prise de pouvoir du Hamas en 2007 dans ce territoire côtier. Cette opération n’a fait aucun blessé.

Deux Grecs ont été renvoyés dans leur pays samedi et deux journalistes, un américain et un espagnol, doivent à leur tour être placés dans des avions dimanche, ont dit les services israéliens de l’immigration.

Un Israélien a été relâché, de même qu’une Egyptienne, qui a franchi la frontière vers son pays dans la nuit de vendredi à samedi. Vingt et un autres militants pro-palestiniens sont toujours en détention et seront expulsés.

Nulle information n’a été donnée sur la destination finale des équipements médicaux saisis ni sur le sort des bateaux arraisonnés par les commandos de marine israelien au large de Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite