Iran: l’assassinat des scientifiques n’arrêtera pas le “progrès”

Un scientifique iranien, directeur du site d’enrichissement de Natanz, Mostafa Ahmadi Roshan, a été tué mercredi dans l’explosion d’une bombe collée sur sa voiture par deux hommes circulant en moto. Deux autres personnes ont été blessées, a annoncé l’agence de presse Fars.

L’assassinat de scientifiques iraniens n’arrêtera pas le "progrès" nucléaire, a déclaré mercredi le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi, a rapporté la télévision d’Etat.

"Aujourd’hui, ceux qui prétendent combattre le terrorisme visent nos scientifiques, mais ils doivent savoir que ceux-ci sont plus déterminés que jamais (…) à avancer sur le chemin du progrès scientifique", a ajouté M. Rahimi.

Diplomé de l’université technologique Sharif, à Téhéran, Roshan était un expert chimiste, directeur adjoint du site d’enrichissement d’uranium de de Natanz, dans le centre du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite