Irak: les jihadistes circulent “librement” dans la province d’Al-Anbar

Les jihadistes de l’organisation de l’Etat islamique se déplacent “librement” à l’intérieur de la province irakienne d’Al-Anbar et accroissent leur pression sur les forces armées irakiennes malgré la campagne de bombardements menée par Washington, a concédé le Pentagone mardi.

"A Al-Anbar, la bataille est rude", a reconnu le colonel Steven Warren, un porte-parole du ministère américain de la Défense.

L’armée irakienne a totalement perdu pied dans cette province à majorité sunnite après une série d’attaques jihadistes qui ont affaibli ses positions.

Les jihadistes sont durablement installés dans certaines zones d’Al-Anbar. En janvier, ils s’étaient notamment emparé de la ville de Fallouja, à seulement 60 km à l’ouest de Bagdad. Ils contrôlent aussi Al-Qaïm, 300 km plus à l’ouest, tout près de la frontière syrienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite