Incendie dans la cathédrale de Nantes: le bénévole du diocèse présenté devant le parquet

L’homme interpellé après l’incendie dans la cathédrale de Nantes le 18 juillet a été de nouveau placé en garde à vue puis présenté samedi au parquet qui a requis son placement en détention, et la piste criminelle est désormais privilégiée, a annoncé le procureur de la République de Nantes Pierre Sennès.

“Les premiers résultats communiqués par le laboratoire central de la Préfecture de police de Paris amènent à privilégier la piste criminelle”, précise procureur. L’homme, un bénévole du diocèse, avait été interpellé dans la foulée de l’incendie, et remis en liberté le lendemain sans poursuite, dans le cadre de l’enquête ouverte pour “incendie volontaire” par le parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite