France: le nouveau Premier ministre Jean Castex désigne son gouvernement

Le nouveau Premier ministre français Jean Castex dévoile lundi la composition de son nouveau gouvernement, une étape clé dans la tentative du président Emmanuel Macron de se relancer à deux ans de la fin de son mandat.

Jean Castex, inconnu du grand public, maire d’une petite ville du sud du pays et issu de la droite comme son prédécesseur Edouard Philippe, a été nommé vendredi Premier ministre par M. Macron.

Après trois ans de pouvoir, des réformes controversées comme celles de l’assurance chômage, plusieurs crises (manifestations des gilets jaunes), le président français avait annoncé un besoin, selon ses mots, de “se réinventer”, alors qu’il n’est pas très populaire et que le pays se prépare à subir un fort contrecoup économique du fait de la pandémie de coronavirus.

Décidé à accélérer la cadence pour faire oublier la débâcle du parti au pouvoir, La République en Marche (LREM), lors des élections municipales du 28 juin, le nouveau couple exécutif devrait désigner un gouvernement d’une vingtaine de ministres, selon l’Elysée.

Les spéculations vont bon train. Notant qu’une participation à ce gouvernement n’aurait de “sens” que si elle pouvait mener une politique “plus sociale, plus écologiste, plus démocratique”, l’ex-ministre socialiste et ex-candidate à l’élection présidentielle Ségolène Royal a affirmé avoir été contactée samedi. Une affirmation démentie par une source proche du chef de l’Etat.

Nouveaux talents
L’entourage de M. Macron a assuré qu’il y aurait “de nouveaux talents” et “des personnalités venues d’horizons différents” dans le nouveau gouvernement.

Emmanuel Macron a rappelé dans des tweets dimanche les lignes force de la dernière partie de son quinquennat qu’un “gouvernement de mission et de rassemblement” devra mettre en oeuvre: “relance de l’économie, poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l’environnement, rétablissement d’un ordre républicain juste” ou encore “défense de la souveraineté européenne”.

Des priorités qu’il devrait détailler à l’occasion d’une nouvelle intervention le jour de la fête nationale du 14 juillet, renouant avec une tradition présidentielle qu’il avait supprimée.

Le Premier ministre présentera son programme “quelques jours après”, selon l’entourage d’Emmanuel Macron.

Les leaders d’opposition ont critiqué le choix d’un inconnu comme M. Castex comme étant celui d’un président qui veut avoir toutes les cartes en main pour préparer l’élection présidentielle de 2022 sans être gêné par un Premier ministre qui lui ferait de l’ombre.

M. Castex a effectué sa première sortie samedi dans une entreprise de haute technologie en difficulté, où il a souligné que “l’épidémie a changé la donne”. Il a notamment mis l’accent sur la nécessité de “relocaliser” les emplois industriels, mais également avancé que l’écologie n’est “pas une option” mais “une obligation”.

Dimanche soir, le nouveau Premier ministre a rendu une visite surprise à des policiers de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris. Il a tenu à les assurer du soutien “sans faille” du gouvernement aux forces de l’ordre et de son attachement “à la sécurité publique”, en pleine polémique sur les violences policières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite