Fifa – Fatma Samoura: “Aider le football à retrouver son image, écornée par les scandales”

Nouvelle Secrétaire générale de la Fédération internatinale de football (Fifa), la Sénégalaise Fatma Samoura veut "aider le football à retrouver son image, écornée par les scandales", a-t-elle expliqué samedi à l’AFP, dans un entretien téléphonique depuis Abuja, au Nigeria.

"La Fifa, ce sont les Nations Unies du football et j’apporte mes 21 ans d’expérience dans le privé et à l’ONU en termes de bonne gouvernance et de transparence, et d’obligation de rendre compte, aussi bien au niveau des fédérations qu’à celui de la Fifa", a poursuivi Mme Samoura, présente à Abuja en tant que représentante du PNUD.

Elu en février à la tête d’une fédération balayée par le pire scandale de corruption de son histoire et obligée de se réformer, Gianni Infantino qui a promis une "nouvelle Fifa" a donné un premier signe fort en nommant vendredi pour la première fois une femme au poste de secrétaire général.

La Sénégalaise Fatma Samba Diouf Samoura, 54 ans, diplomate aux Nations Unies et étrangère au monde du sport, prendra ses fonctions à la mi-juin dans un monde jusque là très masculin.

Presque un an après les arrestations à Zurich de plusieurs hauts responsables du football mondial, prémices du plus gros scandale de corruption de l’histoire centenaire de la Fifa qui sera jugé à New York, Mme Samoura, qui a déjà géré des crises humanitaires, va devoir mener un chantier tout aussi compliqué: mettre en application les réformes adoptées en février dernier qui promettent plus de transparence, d’intégrité et une meilleure gouvernance.

Mme Samoura, qui n’a jusqu’à maintenant aucune expérience des organisations sportives "va apporter un vent nouveau à la Fifa, elle vient de l’extérieur. Ce n’est pas quelqu’un du passé mais c’est quelqu’un de nouveau", a ajouté M. Infantino depuis Mexico où se tient un congrès de la Fifa.

La Sénégalaise succédera au Français Jérôme Valcke, licencié puis suspendu 12 ans par la Fifa, notamment pour son implication dans un trafic de billets pour le Mondial-2014 au Brésil. C’est l’Allemand Markus Kattner, directeur financier, qui assure depuis lors l’intérim.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite