Erdogan: l’interdiction de la visite d’un ministre turc aux Pays-Bas, un “vestige” du nazisme

Le président Recep Tayyip Erdogan a menacé samedi de riposter à l’interdiction par les Pays-Bas de la visite du ministre turc des Affaires étrangères, évoquant un relent de nazime dans l’attitude de La Haye.

"Ce sont les vestiges du nazisme, ce sont des fascistes", a déclaré le président turc lors d’un rassemblement à Istanbul. "Vous pouvez interdire à notre ministre des Affaires étrangères de voler, mais à partir de maintenant voyons comment vos vols vont atterrir en Turquie". (Avec AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite