Depuis Dakhla, “Maroc Diplomatique” lance l’Observatoire africain de développement économique et social

Le groupe media “Maroc Diplomatique” a lancé, vendredi depuis Dakhla, l’Observatoire africain de développement économique et social, une plateforme de débats autour de thématiques centrées, entre autres, sur le développement tous azimuts du continent.

Cette annonce a marqué l’épilogue de la première édition du Forum MD Sahara, initié par “Maroc Diplomatique” sous le thème “Les provinces du Sud : Grandes ouvertures diplomatiques et nouvelles voies de développement”.

Situant le cadre de création de l’Observatoire, le directeur de publication de “Maroc Diplomatique”, Hassan Alaoui, a déclaré à la MAP qu’il s’agit d’initier les gens, notamment les jeunes, à la chose diplomatique en mettant à profit l’expérience “inédite” que cet organe médiatique a forgée, pour accompagner les efforts officiels moyennant une “pédagogie de la diplomatie”.

L’idée est de faire de la “diplomatie parallèle” pour prêter main forte à la diplomatie officielle et “on se propose d’accompagner cette diplomatie prioritaire qui agit conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI”, a-t-il soutenu.

L’Observatoire ambitionne, a-t-il poursuivi, d’accompagner cette diplomatie à laquelle “nous sommes entrain de consacrer tous nos efforts car le contexte régional bouge, la place du Maroc aussi et donc tous les moyens sont bons pour renforcer cette vision et affûter ses mécanismes”.

Le lancement de l’Observatoire a ainsi sanctionné deux jours d’intenses et riches débats autour de plusieurs thématiques ayant essentiellement trait à “Géostratégie et ouverture diplomatique du sud”, “Provinces du sud : locomotive de développement régional et continental”, “Coopération sud-sud, levier d’accélération de développement économique et social en Afrique”.

Ont pris part au Forum MD Sahara, des consuls et consuls généraux de plusieurs pays à Dakhla et à Laâyoune, des ambassadeurs d’Etats africains, des membres du gouvernement, le Wali de la Région Dakhla-Oued Eddahab, des élus locaux et un parterre d’experts, tous bords confondus.

Ce Forum à fréquence annuelle, qui a coïncidé avec la célébration de la Fête de l’Indépendance, se propose de réunir des intervenants prestigieux, officiels, décisionnaires, analystes et experts en présence d’un public pertinent, autour de thématiques se rapportant, foncièrement, au développement des provinces du Sud et à leur rôle de hub africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite