Décès du prince saoudien: “émotion” à l’Elysée

Le président de la République François Hollande a fait part samedi de son "émotion" après le décès du prince héritier et ministre de l’Intérieur de l’Arabie saoudite, Nayef ben Abdel Aziz, assurant que la France avait "perdu un ami", selon un communiqué de l’Elysée.

"L’Arabie saoudite perd un homme d’Etat qui aura marqué de son empreinte l’essor de ce pays et aura contribué de façon décisive à sa sécurité et à la lutte commune contre le terrorisme", souligne le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite