Coupe du monde des clubs Maroc 2013 (finale): “ce n’est pas toujours l’équipe la plus forte qui gagne” (entraîneur du Raja)

A la veille de la finale du Mondial des clubs 2013 de football entre le Raja de Casablanca, champion du pays hôte, et le Bayern de Munich, champion d’Europe, l’entraîneur des Aigles Verts, le Tunisien Faouzi Benzarti, a déclaré que “ce n’est pas toujours l’équipe la plus forte qui gagne”.

Le Bayern est certes la plus forte équipe du moment et cette donne lui confère davantage de détermination et de motivation, a expliqué Benzarti au cours d’une conférence de presse vendredi au Grand stade de Marrakech qui a été suivie de la dernière séance d’entraînement du club.

"Nos précédents adversaires étaient de grandes équipes et nous avons réussi à les dominer", a rappelé le technicien, notant que le club munichois est habitué aux victoires.

Le Raja a ses atouts et s’appuiera notamment sur l’homogénéité de ses lignes défensive et offensive, a confié le coach du Raja, 11 fois champion du Maroc.

Pour sa part, l’attaquant du Raja Mohssine Iajour a affirmé que les joueurs sont animés d’une grande détermination pour honorer le football marocain et répondre favorablement aux attentes des milliers de supporters du club.

"Les joueurs vont défendre leurs chances jusqu’au bout", a-t-il souligné, rappelant qu’au "football tout est possible".

Pour Iajour, affronter le Bayern Munich est un grand défi et la victoire reviendra à l’équipe la mieux concentrée.

La finale Raja-Bayern se jouera samedi en soirée (19H30 GMT) au Grand stade de Marrakech et sera précédée du match de classement pour la 3e place entre le club égyptien d’Al Ahly, champion d’Afrique, et la formation brésilienne de l’Atletico Mineiro, vainqueur de la Coupe Libertadores (équivalent sud-américain de la Ligue des champions).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite