Boris Boillon: le presque “fils” du colonel Kadhafi

Boris Boillon: le presque
Les médias français ont rediffusé mardi un entretien de l’ambassadeur de France en Tunisie Boris Boillon vieux de trois mois, dans lequel le diplomate alors en poste à Bagdad déclare que le colonel Kadhafi le considère comme un fils.

"Kadhafi a été un terroriste, il ne l’est plus, il a fait son autocritique", déclare Boris Boillon dans cet entretien accordé au "Grand Journal" de Canal + en novembre dernier. "Il ne faut pas laisser libre cours aux clichés. Dans la vie, on fait tous des erreurs et on a droit au rachat".

Le week-end dernier à Tunis, Boris Boillon a dû faire des excuses publiques à la télévision tunisienne après des propos cassants tenus face à la presse tunisienne et qui ont choqué la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite