Barack Obama fait état de “liens” entre le Pakistan et des groupes extrémistes

"Il n’y a aucun doute sur l’existence de certains liens entre l’armée et les services de renseignement pakistanais et certaines personnes que nous trouvons troubles", a déclaré Obama lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

Le président américain a expliqué, à cet égard, que les Etats-Unis tentent de "persuader le Pakistan qu’il est dans son intérêt que l’Afghanistan soit stable, et qu’il ne devrait pas se sentir menacé par un Afghanistan stable et indépendant".

La semaine dernière, le porte-parole de la Maison Blanche avait exigé des "mesures" de la part du Pakistan à l’encontre du réseau Haqqani, responsable, selon Washington, d’attaques contre l’ambassade américaine à Kaboul et les forces de l’ISAF en Afghanistan.

Les membres de ce réseau se réfugient essentiellement dans la zone tribale pakistanaise du Waziristan du Nord, frontalière de l’Afghanistan, d’où ils lancent des attaques meurtrières contre les forces de l’OTAN.

Obama a tenu toutefois à saluer la coopération effective d’Islamabad en matière de lutte antiterroriste, estimant que les succès des opérations américaines contre le leadership d’Al-Qaïda dans la région n’auraient pas pu avoir lieu en l’absence de la contribution du Pakistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite