Barack Obama condamne le “lâche attentat” à Paris

Le président américain Barack Obama a condamné mercredi le "lâche et infâme" attentat qui a visé dans la matinée la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris et a fait douze morts.

Il a proposé au gouvernement français l’aide des Etats-Unis.

"Nous serons au côté du peuple français en ce moment tellement difficile", a-t-il dit aux journalistes dans le bureau ovale de la Maison blanche, accompagné du vice-président Joe Biden et du secrétaire d’Etat John Kerry.

Le président américain a dit qu’il allait probablement s’entretenir prochainement au téléphone avec son homologue français François Hollande.

"Le fait que c’était une attaque contre des journalistes, une attaque contre notre presse libre, souligne à quel point ces terroristes craignent la liberté d’expression et la liberté de la presse", a-t-il ajouté.

La coopération entre les Etats-Unis et la France dans la lutte contre le terrorisme est excellente, a-t-il poursuivi, et Washington "fournira (aux Français) toute l’assistance possible" afin d’amener devant la justice les auteurs de cet attentat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite