Ban Ki-moon “condamne fermement” l’assassinat de Chokri Belaïd

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a "fermement condamné" l’assassinat du leader de l’opposition tunisienne et Secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié, Chokri Belaïd, et appelé à faire "avancer les réformes" dans ce pays.

Chokri Belaïd, avocat de 49 ans, a été tué, mercredi matin devant son domicile, par des hommes armés.

Tout en soulignant "les progrès importants dans la transition en Tunisie", le Secrétaire général a, cependant, estimé dans une déclaration publiée jeudi soir par son porte-parole, qu’il "reste beaucoup à faire en termes de processus constitutionnel et au regard des exigences socio-économiques du peuple tunisien.

Le Secrétaire général "encourage les autorités à faire avancer le processus de réforme", a poursuivi son porte-parole, insistant que la "transition démocratique" en Tunisie "ne doit pas être compromise par des actes de violence politique".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite