Bac S : le PCF dénonce un manque de “concertation

Le groupe des députés PCF, républicains, citoyens (GDR) à l’Assemblée a demandé vendredi à François Fillon de "réunir dans les plus brefs délais les parties concernées" après les fuites dans l’épreuve de mathématiques du baccalauréat, afin d’"envisager des solutions".Ces députés se disent "interpellés au sujet des décisions que le ministre de l’Education nationale semble avoir prises sans la moindre concertation, s’agissant de l’éventualité d’une nouvelle organisation des épreuves par exemple ou des notations et barèmes qui seront appliqués aux candidats concernés".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite