Bac : Chatel fera des “propositions” fin juillet

Bac : Chatel fera des
Le ministre de l’Education nationale Luc Chatel, qui a dit vouloir être "implacable" face à la fraude, a promis dimanche pour fin juillet "des propositions d’amélioration de la sécurisation du baccalauréat", notamment face à l’émergence des nouvelles technologies. "Dès fin juillet, j’aurai des propositions d’amélioration de la sécurisation du baccalauréat", a déclaré sur TF1 le ministre qui a dû annuler cette semaine un exercice de l’épreuve de mathématiques du bac S en raison de fuites sur internet.

"Nous allons revoir l’ensemble du ‘process’ parce que nous devons nous adapter aux nouvelles technologies", a-t-il expliqué sans plus de détail. "On doit lutter contre la fraude, on doit être intransigeant, implacable", a-t-il dit. Le ministre s’est par ailleurs décrit comme "ouvert à la discussion pour voir comment le baccalauréat peut s’adapter, peut se moderniser".

Luc Chatel s’est toutefois montré réservé quant à un retour à des sujets choisis académie par académie: "Je suis très attaché au caractère national du baccalauréat. C’est un peu un rite initiatique". "Mon rôle c’est de défendre cette institution à laquelle les Français sont très attachés", a encore dit le ministre selon qui le baccalauréat "est sans doute l’examen qui incarne le mieux les valeurs de la République".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite