Attentats de Paris: Abdeslam souhaite être remis à la France et “collaborer”

Salah Abdeslam, seul survivant des commandos ayant perpétré les attentats du 13 novembre à Paris, arrêté le 18 mars à Bruxelles, souhaite être remis à la France et "collaborer avec les autorités françaises", a déclaré jeudi un de ses avocats.

Abdeslam n’avait pas été extrait de sa prison de Bruges (nord-ouest) jeudi matin pour l’audience devant la cour d’appel de Bruxelles consacrée à l’examen du mandat d’arrêt européen émis à son encontre par la France. L’audience a été reportée à jeudi 16H00 (14H00 GMT) pour laisser le temps au procureur d’aller l’entendre en prison, a précisé à des journalistes Me Cédric Moisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite