Angela Merkel à Poutine: le référendum prévu en Crimée est “illégal”

La chancelière allemande Angela Merkel, qui s’est entretenue dimanche par téléphone avec le président russe Vladimir Poutine, lui a déclaré que le référendum prévu en Crimée était "illégal", a rapporté son porte-parole dans un communiqué.

"La chancelière a fait valoir avec force la position allemande affirmant que le prétendu référendum du 16 mars sur la Crimée est illégal. Sa tenue est contraire à la Constitution ukrainienne et au droit international", a déclaré le porte-parole d’Angela Merkel, Steffen Seibert.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite