Ambassadeur de France: Paris juge la décision de Gbagbo “nulle” et “non avenue”

Ambassadeur de France: Paris juge la décision de Gbagbo
"La déclaration de M. Laurent Gbagbo à l’endroit de l’ambassadeur de France,
M. Jean-Marc Simon, est considérée par la République française comme nulle, non avenue et
dépourvue de tout effet juridique", a déclaré dimanche le ministère fraçais des Affaires étrangères..

Samedi, Laurent Gbagbo a «mis fin à l’accréditation» de Jean-Marc Simon, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire. Le porte-parole du gouvernement Gbagbo a fait savoir qu’il était désormais considéré comme «un sans-emploi, un citoyen français ordinaire».

Au début du mois, le gouvernement Gbagbo avait déjà renvoyé de Côte d’Ivoire les ambassadeurs britanniques et canadiens.

La France "rappelle qu’à travers les élections présidentielles de la fin de l’année 2010, le
peuple ivoirien a exprimé sa volonté souveraine en élisant M. Alassane Ouattara", précise le communiqué, indiquant que "Comme le reste de la communauté internationale, la France reconnaît sans réserve M. Ouattara comme président de la République de Côte d’Ivoire".

Paris "reconnaît par conséquent la légitimité des déclarations faites par son Gouvernement ou au
nom de son Gouvernement. A l’inverse, les positions et déclarations prétendument faites au
nom de la Côte d’Ivoire par ceux qui ne tirent pas les conséquences des résultats des élections
présidentielles sont jugées illégales et illégitimes par la France".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite