Algérie: Deux “terroristes” tués dans l’Est (Défense)

Deux hommes armés ont été tués, lundi soir, dans une opération militaire menée dans la région de Skikda, située dans l’Est algérien à 510 km de la capitale, annonce mardi le ministère de la Défense nationale.

Les deux "terroristes", qualificatif officiel donné aux combattants islamistes, sont tombés dans "une embuscade" tendue par les éléments de l’armée algérienne, qui ont pu récupérer notamment 2 fusils automatiques de type Kalachnikov, 6 chargeurs garnis et une bombe artisanale, précise le ministère dans un communiqué mis en ligne.

La dernière opération antiterroriste rendue publique remonte au 13 août dernier, lorsque deux hommes armés ont été éliminés dans des opérations de ratissage de grande envergure visant à neutraliser "les résidus des groupes de terroristes" dans la région Ouest, plus précisément à Tlemcen.

Généralement épargnée par l’activité des groupes armés, la partie occidentale de l’Algérie allait être secouée, début juillet dernier, par un attentat qui a coûté la vie à 7 membres des services de sécurité, trois soldats et quatre gardes communaux, dans une commune de la région de Sidi Bel-Abbès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite