Al-Qaïda est “un tigre mortellement blessé”

La mort d’Oussama ben Laden a porté un rude coup à Al-Qaïda mais celui-ci n’est pas suffisant pour mettre la mouvance islamiste hors d’état de nuire, a estimé lundi la Maison blanche. “On pourrait comparer cela à un tigre mortellement blessé mais qui est toujours en vie”, a déclaré John Brennan, conseiller de Barack Obama pour les affaires de lutte contre le terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite