Vote des étrangers: Najat Belkacem juge “compliqué” de l’appliquer pour 2014

Vote des étrangers: Najat Belkacem juge
Le droit de vote des étrangers repoussé ? La porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem juge "compliquée" l’application dès 2014 de cette réforme, qui figure pourtant parmi les engagements de campagne de François Hollande.

"Aujourd’hui il est prématuré de parler d’un calendrier, y compris pour répondre sur la question de 2014", a expliqué mardi Najat Vallaud-Belkacem, qui était l’invitée de Radio Classique/Public Sénat.

Pour la ministre, il faut "créer les meilleures conditions avant d’ouvrir ce débat et créer les meilleures conditions c’est dépassionner ce débat pour éviter qu’on ne reparte sur la caricature et la stigmatisation permanente, et faire en sorte que les parlementaires qui seront invités à voter soient convaincus de l’utilité d’une réforme".

"Est ce qu’ils le seront à temps pour que la réforme s’applique en 2014, j’avoue avoir quelques doutes, puisque ça signifierait que nous adoptions ce texte d’ici le printemps 2013. ça me semble compliqué", a concédé la porte-parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite