Tunisie : “mouvements suspects” en France

"Tracfin m’a informé d’une signalisation de mouvements suspects, pas forcément d’évasion ou de sortie". Interrogé jeudi matin sur LCI, le ministre du Budget François Baroin, n’a cependant pas évoqué d’éventuel blocage des comptes de la famille Ben Ali. "Il appartient", a dit le ministre, "à Tracfin, la cellule du ministère des Finances chargée de traquer les mouvements d’argent suspects, de saisir l’autorité judiciaire compétente". "A ce stade, il n’y a pas encore de procédure engagée par Tracfin mais il y a désormais des procédures judiciaires engagées par des tiers".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite