Syrie: veto donne au régime un “permis de tuer dans l’impunité” (opposition)

NICOSIE, 5 fév 2012 (AFP) – Le Conseil national syrien (CNS), qui regroupe la majorité des courants de l’opposition, a affirmé dimanche que le double veto de Moscou et de Pékin à une résolution sur la Syrie à l’ONU, donnait au régime un "permis de tuer (…) dans l’impunité".

Le CNS "condamne vivement" le veto opposé la veille par la Russie et la Chine à un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression en Syrie, et "considère cette décision irresponsable comme un permis donné au régime syrien de tuer dans l’impunité", indique un communiqué du CNS.

Le CNS estime Pékin et Moscou "responsables de l’escalade dans les meurtres et le génocide" en Syrie et souligne que "la volonté d’un pays de préserver ses intérêts ne peut se faire en s’alliant avec une junte sanguinaire et corrompue", en référence au régime du président Bachar al-Assad.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite