Paris “salue” la nomination d’un envoyé spécial du CNT libyen en France

La France a "salue" la nomination de Mansour Seyf Al-Nasr, envoyé spécial du Conseil national de transition (CNT) libyen à Paris où il sera reçu lundi par le chef de la diplomatie française Alain Juppé, a annoncé vendredi le Quai d’Orsay.

"Cette nomination témoigne de la relation étroite entre la France et le CNT et de l’engagement de notre pays aux côtés de la Libye nouvelle", a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

Il a estimé qu’elle s’inscrit dans "le prolongement de la reconnaissance du CNT" par la France "qui avait été le premier pays à le faire".

La France avait reconnu dès le 10 mars dernier le CNT, formé de l’opposition libyenne à Benghazi, en tant que "représentant légitime du peuple libyen", en lieu et place de Mouammar Kadhafi, avant de déclarer le 7 juin qu’elle le considère comme "le seul titulaire de l’autorité gouvernementale" en Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite