Nouveau couac pour Macron, le communicant de Hollande Gaspard Gantzer renonce à se présenter

Gaspard Gantzer, communicant de François Hollande à l’Elysée, a renoncé vendredi soir à se présenter à Rennes sous l’étiquette d’En Marche! dans la deuxième circonscription d’Ille-et-Vilaine (Rennes), faisant valoir que ses “attaches sont à Paris”.

Se disant "très honoré" de la proposition d’Emmanuel Macron, Gaspard Gantzer a indiqué toutefois qu’"après réflexion" il "préfère" la "refuser", estimant que ce n’était "pas une bonne idée", ses "attaches" étant à Paris, la ville où il a "toujours vécu" et pour laquelle il a travaillé à la mairie.

"Parachuter Gantzer, c’est avant tout une faute politique", a estimé jeudi le ministre sortant de la Défense Jean-Yves Le Drian.

«Je découvre ce soir le parachutage surprenant sur ma circonscription. Ce genre de pratique est éloignée de ma conception de la politique», tacle pour sa part dans les colonnes de "Ouest-France" Loïg Chesnais-Girard, premier vice-président de la région.

"Je découvre qu’En Marche! investit un parachuté, un vrai parachuté, issu de la sphère médiatico politique parisienne", lance la candidate du PS dans la deuxième circonscription, Gaëlle Andro. "II vient en province par opportunisme. Il y a énormément de mépris dans cette décision."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite