Navalny: l’UE appelle Moscou à une enquête et n’exclut pas des sanctions

L’UE a appelé jeudi Moscou à enquêter sur l’empoisonnement de l’opposant russe, Alexeï Navalny, et n’a pas exclu des sanctions.

L’UE a appelé jeudi Moscou à enquêter sur l’empoisonnement de l’opposant russe, Alexeï Navalny, et n’a pas exclu des sanctions.

“Le gouvernement russe doit faire tout son possible pour mener une enquête approfondie sur ce crime en toute transparence”, a déclaré dans un communiqué le représentant de l’UE pour la diplomatie, Josep Borrell, au nom des 27 Etats membres.

Il a évoqué d’éventuelles sanctions: “l’UE appelle à une réponse internationale commune et se réserve le droit de prendre des mesures appropriées, y compris des mesures restrictives”.

Elle “condamne avec la plus grande fermeté la tentative d’assassinat d’Alexeï Navalny, qui a été empoisonné par un agent chimique neurotoxique militaire du groupe ‘Novitchok’, similaire à celui utilisé dans la tentative d’assassinat” contre l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia en 2018 en Angleterre.

“L’impunité ne doit pas être et ne sera pas tolérée”, a ajouté M. Borrell. “L’Union européenne invite la Fédération de Russie à coopérer pleinement avec l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) afin de garantir une enquête internationale impartiale”, a-t-il continué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite